VERSETS BIBLIQUES

EUCHARISTIE

Fillion / Vulgate

(Malachie 1:11) Car, depuis le lever du soleil jusqu'au couchant, Mon nom est grand parmi les nations, et en tout lieu on sacrifie et l'on offre à Mon nom une oblation pure; car Mon nom est grand parmi les nations, dit le Seigneur des armées.

Ab ortu enim solis usque ad occasum, magnum est nomen meum in Gentibus, et in omni loco sacrificatur, et offertur nomini meo oblatio munda: quia magnum est nomen meum in Gentibus, dicit Dominus exercituum.

(Matthieu 26:26-28) 26 Or, pendant qu'ils soupaient, Jésus prit du pain, le bénit, le rompit, et le donna à Ses disciples, en disant: Prenez et mangez; ceci est Mon corps. 27 Et, prenant le calice, il rendit grâces, et le leur donna, en disant: Buvez-en tous; 28 car ceci est Mon sang, le sang de la nouvelle alliance, qui sera répandu pour beaucoup, pour la rémission des péchés.

26 Cœnantibus autem eis, accepit Iesus panem, et benedixit, ac fregit, deditque discipulis suis, et ait: Accipite, et comedite: hoc est corpus meum. 27 Et accipiens calicem gratias egit: et dedit illis, dicens: Bibite ex hoc omnes. 28 Hic est enim sanguis meus novi testamenti, qui pro multis effundetur in remissionem peccatorum.

(Jean 6:54-57) 54 Jésus leur dit donc: En vérité, en vérité, Je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l'homme, et si vous ne buvez Son sang, vous n'aurez pas la vie en vous. 55 Celui qui mange Ma chair, et boit Mon sang, a la vie éternelle, et Je le ressusciterai au dernier jour. 56 Car Ma chair est vraiment une nourriture, et Mon sang est vraiment un breuvage. 57 Celui qui mange Ma chair et boit Mon sang demeure en Moi, et Moi en lui.

54 Dixit ergo eis Iesus: Amen, amen dico vobis: Nisi manducaveritis carnem Filii hominis, et biberitis eius sanguinem, non habebitis vitam in vobis. 55 Qui manducat meam carnem, et bibit meum sanguinem, habet vitam æternam: et ego resuscitabo eum in novissimo die. 56 Caro enim mea, vere est cibus: et sanguis meus, vere est potus. 57 qui manducat meam carnem, et bibit meum sanguinem, in me manet, et ego in illo.

(Actes 2:42) Ils persévéraient dans la doctrine des Apôtres, dans la communion de la fraction du pain, et dans les prières.

Erant autem perseverantes in doctrina Apostolorum, et communicatione fractionis panis, et orationibus.

(1 Corinthiens 10:16) Le calice de bénédiction, que nous bénissons, n'est-il pas la communion au sang du Christ? et le pain que nous rompons n'est-il pas la communion au corps du Seigneur?

Calix benedictionis, cui benedicimus, nonne communicatio sanguinis Christi est? et panis, quem frangimus, nonne participatio corporis Domini est?

(1 Corinthiens 11:27-29) 27 C'est pourquoi quiconque mangera ce pain ou boira le calice du Seigneur indignement, sera coupable envers le corps et le sang du Seigneur. 28 Que l'homme s'éprouve donc lui-même, et qu'ainsi il mange de ce pain et boive de ce calice. 29 Car celui qui mange et boit indignement, mange et boit sa condamnation, ne discernant pas le corps du Seigneur.

27 Itaque quicumque manducaverit panem hunc, vel biberit calicem Domini indigne: reus erit corporis, et sanguinis Domini. 28 Probet autem seipsum homo: et sic de pane illo edat, et de calice bibat. 29 Qui enim manducat, et bibit indigne, iudicium sibi manducat, et bibit: non diiudicans corpus Domini.


Aumône Baptême Foi Mariage Pardon Prière

Jésus Marie