Siracide 13

1. Celui qui touche la poix en sera sali ; et celui qui se joint au superbe deviendra superbe.

2. Celui qui se lie avec un plus grand que lui se met un fardeau pesant sur les épaules. N'entrez point en société avec un plus riche que vous.

3. Quelle union peut-il y avoir entre un pot de terre et un pot de fer ? car lorsqu'ils se heurteront l'un contre l'autre, celui de terre sera brisé.

4. Le riche fait une injustice, et il crie avec menaces ; le pauvre a été offensé, et il demeure dans le silence.

5. Tant que vous lui rendrez service, il vous emploiera ; et lorsqu'il n'aura plus rien à attendre de vous, il vous abandonnera.

6. Si vous avez du bien, il fera bonne chère avec vous, et il vous épuisera ; et il ne se mettra nullement en peine de ce que vous deviendrez.

7. Tant que vous lui serez nécessaire, il vous trompera, il vous donnera de bonnes espérances en souriant, il vous parlera favorablement, et vous dira : Avez-vous besoin de quelque chose ?

8. Il vous fera festin pour vous piquer d'honneur à faire de même, jusqu'à ce qu'il vous épuise en deux ou trois repas ; et à la fin il se moquera de vous, vous abandonnera, et vous insultera en secouant la tête.

9. Humiliez-vous devant Dieu, et attendez que sa main agisse.

10. Prenez garde de ne vous pas humilier follement en vous laissant séduire.

11. Ne vous humiliez pas dans votre sagesse, de peur qu'étant humilié vous ne vous laissiez séduire pour commettre une folie.

12. Si un grand vous appelle, retirez-vous ; car il en sera plus porté à vous appeler.

13. Ne le voyez pas trop souvent, de peur qu'il ne se dégoûte de vous ; et ne vous en éloignez pas, de peur qu'il ne vous oublie.

14. Ne l'entretenez pas longtemps comme si vous étiez son égal, et ne vous fiez pas à ses longs entretiens ; car il vous tentera en vous faisant beaucoup parler, et en souriant il vous demandera ce que vous devez conserver secret.

15. Son cœur impitoyable conservera toutes vos paroles ; et il n'épargnera ni les mauvais traitements, ni les prisons.

16. Prenez garde à vous, et écoutez avec attention ce qu'il vous dira, parce que vous marchez sur le bord du précipice :

17. Mais, en l'écoutant, prenez ses paroles pour un songe, et vous veillerez.

18. Aimez Dieu toute votre vie, et invoquez-le pour votre salut.

19. Tout animal aime son semblable ; ainsi tout homme aime celui qui lui est proche.

20. Toute chair s'unit à celle qui lui ressemble, et tout homme s'unit avec son semblable.

21. Comme le loup n'a point de commerce avec l'agneau, ainsi le pécheur n'en a point avec le juste.

22. Quel rapport a un homme saint avec un chien ? et quelle liaison a un homme riche avec un pauvre ?

23. L'âne sauvage est la proie du lion dans le désert ; ainsi les pauvres sont la proie des riches.

24. Comme l'humilité est en abomination au superbe, ainsi le pauvre est en horreur au riche.

25. Si le riche est ébranlé, ses amis le soutiennent ; mais si le pauvre commence à tomber, ses amis mêmes contribuent à sa chute.

26. Si le riche a été trompé, plusieurs l'assistent ; s'il parle insolemment, on le justifie :

27. Mais si le pauvre a été trompé, on lui fait encore des reproches ; s'il parle sagement, on ne veut pas l'écouter.

28. Que le riche parle, tous se taisent, et ils relèvent ses paroles jusqu'au ciel.

29. Que le pauvre parle, on dit : Qui est celui-ci ? Et s'il fait un faux pas, on le fait tomber tout à fait.

30. Les richesses sont bonnes à celui dont la conscience est sans péché ; et la pauvreté est très-mauvaise au méchant qui a le murmure dans la bouche.

31. Le cœur de l'homme change le visage, et le rend ou bon ou mauvais.

32. Vous trouverez difficilement, et avec travail, un bon visage qui soit la marque d'un bon cœur.


1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40, 41, 42, 43, 44, 45, 46, 47, 48, 49, 50, 51