Siracide 25

1. Trois choses plaisent à mon esprit, qui sont approuvées de Dieu et des hommes :

2. L'union des frères, l'amour des proches, un mari et une femme qui s'accordent bien ensemble.

3. Il y a trois sortes de personnes que mon âme hait, et dont la vie m'est insupportable :

4. Un pauvre superbe, un riche menteur, et un vieillard fou et insensé.

5. Comment trouverez-vous dans votre vieillesse ce que vous n'aurez point amassé dans votre jeunesse ?

6. Qu'il est beau à la vieillesse de bien juger, et aux vieillards d'avoir de la lumière et du conseil !

7. Que la sagesse sied bien aux personnes avancées en âge, et une conduite éclairée à ceux qui sont élevés en gloire !

8. L'expérience consommée est la couronne des vieillards, et la crainte de Dieu est leur gloire.

9. Neuf choses se présentent à mon esprit, qui me paraissent heureuses ; et j'exposerai la dixième aux hommes par mes paroles.

10. Un homme qui trouve sa joie dans ses enfants, un homme qui vit et qui voit la ruine de ses ennemis.

11. Heureux celui qui demeure avec une femme de bon sens, qui n'est point tombé par sa langue. et qui n'a point été asservi à des personnes indignes de lui !

12. Heureux celui qui trouve un ami véritable, et qui parle de la justice à une oreille qui l'écoute !

13. Combien est grand celui qui a trouvé la sagesse et la science ! mais rien n'est plus grand que celui qui craint le Seigneur.

14. La crainte de Dieu s'élève au-dessus de tout :

15. Heureux l'homme qui a reçu le don de la crainte de Dieu ! à qui comparerons nous celui qui la possède ?

16. La crainte de Dieu est le principe de son amour ; et on y doit joindre inséparablement un commencement de foi.

17. La tristesse du cœur est une plaie universelle, et la malignité de la femme est une malice consommée.

18. Toute plaie est supportable, plutôt que la plaie du cœur ;

19. Toute malice, plutôt que la malice de la femme ;

20. Toute affliction, plutôt que celle que nous causent ceux qui nous haïssent ;

21. Toute vengeance, plutôt que celle qui vient de nos ennemis.

22. Il n'y a point de tête plus méchante que la tête du serpent,

23. Ni de colère plus aigre que la colère de la femme. Il vaut mieux demeurer avec un lion et avec un dragon, que d'habiter avec une méchante femme.

24. La malignité de la femme lui change tout le visage ; elle prend un regard sombre et farouche comme un ours, et son teint devient triste comme un vêtement de deuil.

25. Son mari se plaint au milieu de ses proches, et, entendant, il retient ses soupirs.

26. Toute malice est légère au prix de la malice de la femme ; qu'elle tombe en partage au pécheur.

27. La méchante langue d'une femme est à un homme paisible ce qu'est une montagne sablonneuse aux pieds d'un vieillard.

28. Ne considérez pas la beauté d'une femme, et ne la désirez point parce qu'elle est agréable.

29. La colère de la femme, son audace, et la confusion qui la suit est grande.

30. Si la femme a la principale autorité, elle s'élève contre son mari.

31. La mauvaise femme est l'affliction du cœur, la tristesse du visage, et la plaie mortelle de son mari.

32. La femme qui ne rend pas son mari heureux est l'affaiblissement de ses mains et la débilité de ses genoux.

33. La femme a été le principe du péché, et c'est par elle que nous mourons tous.

34. Ne donnez point à l'eau d'ouverture, quelque petite qu'elle soit, ni à une méchante femme la liberté de se produire au dehors.

35. Si vous ne l'avez comme sous votre main lorsqu'elle sort, elle vous couvrira de confusion à la vue de vos ennemis.

36. Séparez-vous de corps d'avec elle, de peur qu'elle n'abuse toujours de vous.


1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40, 41, 42, 43, 44, 45, 46, 47, 48, 49, 50, 51