VERSETS BIBLIQUES

« Veillez et priez, afin que vous ne tombiez point dans la tentation ; l’esprit est prompt, mais la chair est faible » (Matthieu 26:41).

« Mais lorsque vous vous présenterez pour prier, si vous avez quelque chose contre quelqu’un, pardonnez-lui, afin que votre Père qui est dans les cieux vous pardonne aussi vos péchés. Si vous ne pardonnez point, votre Père qui est dans les cieux ne vous pardonnera point non plus vos péchés » (Marc 11:25-26).

« Priez sans cesse » (1 Thessaloniciens 5:17).

« Celui qui aime Dieu implorera le pardon de ses péchés, et il s’en abstiendra, et il sera exaucé dans sa prière de chaque jour » (Siracide 3:4).

« Mon fils, as-tu péché, ne recommence pas, mais prie pour tes fautes passées, afin qu’elles te soient pardonnées » (Siracide 21:1).

« Si celui qui se lave après avoir touché un mort le touche de nouveau, de quoi lui sert son ablution ? De même, si un homme jeûne pour ses péchés, et qu’il les commette de nouveau, que gagne-t-il à s’être humilié ? et qui exaucera sa prière ? » (Siracide 34:30-31).

« S’abstenir du mal est ce qui plaît au Seigneur, et se retirer de l’injustice est une prière pour les péchés » (Siracide 35:5).

« Fais l’aumône de ton bien, et ne détourne ton visage d’aucun pauvre ; car ainsi il arrivera que le visage du Seigneur ne se détournera pas de toi. Sois charitable de la manière que tu le pourras. Si tu as beaucoup, donne abondamment ; si tu as peu, aie soin de donner de bon cœur de ce peu. Car tu t’amasseras une grande récompense pour le jour de la nécessité. Car l’aumône délivre de tout péché et de la mort, et elle ne laissera pas tomber l’âme dans les ténèbres. L’aumône sera le sujet d’une grande confiance devant le Dieu suprême, pour tous ceux qui l’auront faite » (Tobie 4:7-12).

« La prière accompagnée du jeûne est bonne, et l’aumône vaut mieux que d’amasser des monceaux d’or. Car l’aumône délivre de la mort, et c’est elle qui efface les péchés, et qui fait trouver la miséricorde et la vie éternelle » (Tobie 12:8-9).

« Heureux l’homme qui a de l’intelligence sur le pauvre et l’indigent : le Seigneur le délivrera dans le jour mauvais. Que le Seigneur le conserve et lui donne une longue vie ; qu’il le rende heureux sur la terre, et qu’il ne le livre pas au désir de ses ennemis » (Psaumes 40:2-3).

« Celui qui opprime le pauvre, fait injure à celui qui l’a créé ; mais celui qui en a compassion, rend honneur à Dieu » (Proverbes 14:31).

« Celui qui a pitié du pauvre, prête au Seigneur a intérêt ; et il lui rendra ce qu’il lui aura prêté » (Proverbes 19:17).

« Celui qui ferme l’oreille au cri du pauvre, criera lui-même, et ne sera point écouté » (Proverbes 21:13).

« Celui qui donne au pauvre, ne manquera de rien ; mais celui qui le méprise lorsqu’il le prie, tombera lui-même dans la pauvreté » (Proverbes 28:27).

« L’eau éteint le feu ardent, et l’aumône résiste aux péchés. Dieu contemple celui qui fait miséricorde, et il se souvient de lui dans la suite, et celui-là trouvera un appui au temps du malheur » (Siracide 3:33-34).

« Que ta main ne soit pas tendue pour recevoir, et fermée pour donner » (Siracide 4:36).

« Ne néglige pas de prier et de faire l’aumône » (Siracide 7:10).

« Si tu fais du bien, sache à qui tu le fais, et l’on te sera très reconnaissant de tes bienfaits. Fais du bien au juste, et tu recevras une grande récompense, sinon de lui, du moins du Seigneur » (Siracide 12:1-2).

« Fais du bien à celui qui est humble, et ne donne pas à l’impie ; empêche qu’on ne lui donne du pain, de peur qu’il ne devienne ainsi plus puissant que toi ; car tu trouveras un double mal pour tous les biens que tu lui feras, parce que le Très-Haut hait lui-même les pécheurs, et qu’il tirera vengeance des impies » (Siracide 12:6-7).

« Assiste le pauvre à cause du commandement, et ne le renvoie pas les mains vides, à cause de sa misère. Perds ton argent pour ton frère et pour ton ami, et ne le cache pas sous une pierre, sans profit. Place ton trésor selon les préceptes du Très-Haut, et il te sera plus utile que l’or. Cache ton aumône dans le sein du pauvre, et elle priera pour toi, afin de te délivrer de tout mal. Mieux que le bouclier et la lance du héros, elle combattra contre ton ennemi » (Siracide 29:12-18).

« Prenez garde de ne faire pas vos bonnes œuvres devant les hommes pour en être regardés : autrement vous n’en recevrez point la récompense de votre Père qui est dans les cieux. Lors donc que vous donnerez l’aumône, ne faites point sonner la trompette devant vous, comme font les hypocrites dans les synagogues et dans les rues, pour être honorés des hommes. Je vous le dis en vérité, ils ont reçu leur récompense. Mais lorsque vous faites l’aumône, que votre main gauche ne sache point ce que fait votre main droite ; afin que votre aumône soit dans le secret : et votre Père qui voit ce qui se passe dans le secret, vous en rendra la récompense » (Matthieu 6:1-4).

« Jésus lui dit : Si vous voulez être parfait, allez, vendez ce que vous avez, et le donnez aux pauvres, et vous aurez un trésor dans le ciel : puis venez, et me suivez » (Matthieu 19:21).

« La cognée est déjà à la racine des arbres : tout arbre donc qui ne produit point de bons fruits, sera coupé et jeté au feu. Et le peuple lui demandant, Que devons-nous donc faire ? il leur répondit : Que celui qui a deux vêtements, en donne à celui qui n’en a point : et que celui qui a de quoi manger, en fasse de même » (Luc 3:9-11).

« Donnez à tous ceux qui vous demandent ; et ne redemandez point votre bien à celui qui vous l’emporte » (Luc 6:30).

« Donnez, et on vous donnera ; on vous versera dans le sein une bonne mesure, pressée et entassée, et qui se répandra par-dessus : car on se servira envers vous de la même mesure dont vous vous serez servis envers les autres » (Luc 6:38).

« Vendez ce que vous avez, et le donnez en aumône ; faites-vous des bourses qui ne s’usent point par le temps : amassez dans le ciel un trésor qui ne périsse jamais ; d’où les voleurs n’approchent point, et que les vers ne puissent corrompre : car où est votre trésor, là sera aussi votre cœur » (Luc 12:33-34).

« Je vous ai montré en toute manière, qu’il faut soutenir ainsi les faibles en travaillant, et se souvenir de ces paroles que le Seigneur Jésus a dites lui-même : Qu’il y a plus de bonheur à donner, qu’à recevoir » (Actes 20:35).